FACTEURS AFFECTANT LA PRODUCTION DE PIÈCES DE TRAIN DE CHAUSSÉE: VARIABLES CONTRÔLÉES ET DIRECTIVES DE FONCTIONNEMENT

Written by YUTANI

YUTANI focuses on the excavator track chain industry. It is the designated supplier of many excavator original equipment manufacturer.

mai 28, 2021

Il existe plusieurs variables qui déterminent la durée de vie utile du système de train de roulement, notamment la plupart des pièces du train de roulement. se référant notamment au facteur d’usure des composants ou de l’assemblage en général, dans cet article, nous aborderons les variables qui peuvent être contrôlées, parmi lesquelles les facteurs qui se démarquent. ils sont spécifiques à l’équipement, en plus de l’utilisation correcte de la pelle par l’opérateur. Les facteurs propres à l’équipe comprennent des variables telles que la tension de la chenille, l’alignement des composants, entre autres pièces du train de roulement.

FACTEURS AFFECTANT LA PRODUCTION DES PIÈCES DE TRAVAIL

VARIABLES CONTRÔLABLES
FLOTTATION

Une largeur de patin de chenille doit être choisie qui offre une flottaison adéquate, cependant, veillez à ne pas dépasser la largeur car cela est également préjudiciable au train de roulement. Le contrôle du flotteur empêchera l’excavatrice de s’enfoncer dans le sol.

PÉNÉTRATION-TRACTION

La largeur supplémentaire du patin de chenille ne générera pas une plus grande traction, l’augmentation de la production ne se produit pas en choisissant une flottaison adéquate.

MANIABILITÉ

En utilisant un patin de chenille plus large, la pelle sera plus difficile à manipuler car il est plus difficile de faire des virages car la résistance est augmentée, par conséquent, cela se traduit par une diminution de la productivité.

POLYVALENCE

En utilisant un patin de chenille plus large, il est possible d’améliorer la polyvalence de la pelle en général, car elle peut travailler sur un terrain plus «mou» sans perdre la flottaison, cependant, l’utilisation de patins de chenille plus larges génère des dommages structurels et provoque une accélération de l’usure .

DURÉE DE VIE UTILE ET STRUCTUREL DU SYSTÈME DE TRAÇAGE
DURÉE DE VIE UTILE DE LA CHAUSSURE DE PISTE

L’utilisation de patins de chenille plus larges ne génère pas d’augmentation de la durée de vie utile, c’est plutôt le matériau supplémentaire fourni en utilisant des griffes plus larges qui génère une usure plus importante, si le facteur le plus pertinent dans la durée de vie utile du patin de chenille est le glissement.

VIE STRUCTURELLE DE LA CHAUSSURE DE PISTE

La largeur du patin de chenille augmente la contrainte de flexion, entre les deux il existe une relation directement proportionnelle. L’augmentation structurelle de la largeur augmente la fissuration, la flexion et la probabilité de desserrage.

CONSEIL DE BASE POUR LA SÉLECTION DES CHAUSSURES DE PISTE

Le patin de chenille le plus étroit possible doit être choisi, mais celui qui offre une flottaison et une traction adéquates, sans provoquer de glissement excessif des pièces du train de roulement.

DURÉE DE VIE DE SERVICE DU TENDEUR-ROULEAU FOLLE

Lorsque des patins de chenille plus larges sont utilisés, le taux d’usure est plus élevé sur les côtés du rail de liaison, sur les flasques des rouleaux et des rouleaux, cela se produit parce qu’il y a plus d’interférences.

DURÉE DE VIE UTILE DES GOUPILLES ET DES BAGUES

En fonction de l’augmentation de la largeur du patin de chenille, il y a une augmentation de la vitesse d’usure de la douille externe dans les chaînes scellées et scellées / lubrifiées, en plus de l’augmentation de l’usure interne qui se produit dans les chaînes scellées, cela se produit en raison de à l’augmentation des charges, du poids et du couple.

DURÉE DE VIE STRUCTURELLE DES ÉPINGLES ET DES BAGUES

Dans le cas de l’utilisation de patins de chenille très larges sur des types de terrains en pente ou à fort impact, cela pourrait entraîner le desserrage progressif des axes et des coussinets des maillons, cette perte de rétention engendre une plus grande difficulté en virage.

DURÉE DE VIE DES JOINTS DE CHAÎNE SCELLÉS ET LUBRIFIÉS

La conséquence la plus coûteuse et la plus pertinente de l’utilisation de patins de chenille trop larges est la perte de lubrifiant et la durée de vie utile estimée du joint, ce qui entraîne un dessèchement indésirable des joints. En fonction de la largeur du patin de chenille et de la force de l’impact, le maillon de chenille et le joint seront affectés, c’est-à-dire que plus ces facteurs sont importants, plus la probabilité que le joint «s’ouvre» et génère une perte de lubrifiant .

La perte de lubrifiant se produit lorsque la bague glisse d’avant en arrière le long de la broche. L’espace libre entre les liens, qui est une ouverture, est appelé le «jeu final». Le «jeu axial» ne peut être éliminé qu’en exerçant une pression très forte sur les composants lorsque les pièces du train de roulement sont pressées lors d’un travail de pressage des chenilles. Pour optimiser la durée de vie du lubrifiant et des joints, l’excavatrice doit utiliser les patins de chenille les plus étroits possible avec une flottaison adéquate.

Un alignement correct du châssis à rouleaux, du tendeur et du pignon est nécessaire pour éviter une usure accélérée et inégale des composants mobiles à l’intérieur du train de roulement.

Lors d’une inspection visuelle, il convient de suivre en règle générale que toute différence entre le motif gauche et droit, intérieur et extérieur et / ou avant et arrière peut être causée par un désalignement d’une ou plusieurs parties du train de roulement du châssis du rouleau, des pignons et / ou roues folles.

VIBRATION

VIBRATION EXCITÉE PAR LA PISTE

La vibration la plus courante dans ces bulldozers est la vibration excitée par la piste. En raison du mouvement du bulldozer, chaque maillon de voie, en tant que partie d’un rail continu, entre en contact avec des surfaces courbes, des rouleaux et des galets de voie. Le contact entre les rouleaux et les maillons de chenille génère une plus grande usure dans la partie centrale du maillon de chenille du bulldozer. D’autre part, le contact entre les rouleaux de chaîne et les maillons génère une usure aux extrémités où ils se croisent avec le maillon adjacent. L’usure est en conséquence; un motif de scie est formé sur la surface de chacun des maillons de voie.

En général, l’usure est accélérée par plusieurs facteurs, parmi lesquels sont considérés comme pertinents, l’abrasion, la teneur en humidité du sol, le poids de toute la pelle, la vitesse de déplacement et les conditions de fonctionnement, en particulier le type de sol. Parfois, la vibration excitée des pièces du train de roulement ne semble pas très déterminante, surtout sur les terrains les plus accidentés, mais elle est tout à fait pertinente lorsque l’on travaille sur une surface lisse.

Le remplacement des supports d’isolation détériorés est nécessaire, ainsi que les fixations cassées ou pour remplacer celles manquantes, et un entretien programmé réduira les vibrations de la pelle. D’autres facteurs qui peuvent être modifiés sont la vitesse ou la technique d’exploitation.

DÉCLARATIONS GÉNÉRALES SUR LES PROBLÈMES D’ALIGNEMENT, LES SYMPTÔMES, LES CAUSES, LES EFFETS ET LES RECOURS
  1. La probabilité de désalignement augmente en proportion directe de la taille et du poids de la pelle, plus le facteur d’impact qui y contribue également.
  2. Les problèmes d’alignement du châssis, du pignon et du pignon existants affecteront tous les maillons de chenille de la même manière.
  3. Les problèmes d’alignement du châssis du rouleau, du tendeur et du pignon affecteront de manière inégale les rouleaux de la chaîne (rouleaux avant vers arrière, brides intérieures vers extérieures et marches intérieures et extérieures).
  4. La rectitude horizontale du châssis à rouleaux n’affectera pas les maillons mais affectera les pistes de roulement avant et / ou arrière par rapport au centre.
  5. L’enroulement de la chenille ne causera pas de dommages proches du degré causé par un désalignement.
  6. L’usure du rouleau porteur peut être utilisée comme indicateur visuel de l’alignement du cadre du rouleau.
  7. Certains problèmes d’alignement sont temporaires (causés par des charges de travail). Si les deux côtés d’une excavatrice présentent les mêmes motifs d’usure de type désalignement, la cause peut être la flexion des châssis des galets de roulement en raison des charges de travail.
  8. Si un défaut d’alignement est suspecté, il doit être complètement corrigé avant d’installer de nouveaux composants.
  9. Les chaînes étroites augmentent l’effet de toutes sortes de problèmes d’alignement en augmentant les charges entre les composants interférents.

FONCTIONNEMENT DE L’EXCAVATRICE

Il doit être clair que la vie de l’opérateur et sa sécurité sont les priorités lors de l’utilisation de machinerie lourde. Un fonctionnement sûr, notamment pour réduire les risques de basculement, implique la compréhension de la pelle hydraulique et des conditions environnementales au moment de son utilisation.

Il existe de nombreuses restrictions et utilisations interdites qui peuvent affecter les risques de renversement, y compris les déplacements et les virages avec des outils et des charges très élevés, etc. Certaines étapes simples seront mentionnées ci-dessous, cependant, il est de la responsabilité de l’opérateur d’être attentif à tout équipement ou conditions environnementales qui pourraient compromettre la sécurité de fonctionnement.

INITIATION
  1. Vous devez toujours être avec votre vision sur la pelle. Utilisez toujours les mains courantes et les marches disponibles et restez bien équilibré. Ne saisissez ni ne tenez aucun des leviers et interrupteurs de commande. Ne montez pas ou ne descendez pas de la pelle en mouvement.
  2. Démarrez et contrôlez la pelle uniquement depuis le siège de l’opérateur. Le conducteur ne doit pas se pencher hors de son siège lorsque le moteur tourne.
  3. Avant de démarrer le moteur, assurez-vous que les leviers de verrouillage sont en position «VERROUILLÉE» et que tous les leviers de commande et pédales sont en position neutre et que la ceinture de sécurité est correctement attachée. Assurez-vous que les leviers de commande, le levier de sélection, les pédales et les autres éléments de commande ne sont pas bloqués et peuvent être déplacés en douceur. Si vous remarquez que quelque chose n’est pas dans l’état indiqué, identifiez immédiatement la cause et corrigez-la.
  4. Avant d’utiliser la pelle, assurez-vous que la position du bulldozer doit être devant vous.
OPÉRATION
  1. Ne faites pas fonctionner ou ne démarrez pas le moteur dans une zone non ventilée. Le monoxyde de carbone est incolore, inodore et mortel. Si vous ressentez des symptômes initiaux faibles à modérés de co-intoxication, y compris les symptômes suivants: maux de tête, fatigue, essoufflement, nausées ou étourdissements, consultez immédiatement un médecin.
  2. Gardez toutes les pelles et couvercles de sécurité en place. Remplacez les dispositifs de sécurité endommagés ou manquants avant de commencer le fonctionnement.
  3. Lors de l’utilisation, gardez vos mains et votre corps à l’intérieur de l’enveloppe. Ne touchez pas et n’appuyez pas sur les leviers de commande ou les pédales depuis l’extérieur de la cabine pendant que le moteur tourne.
  4. Respectez les consignes suivantes pour éviter de basculer:
  • N’opérez pas sur des pentes raides.
  • Ne faites pas basculer le godet en descente.
  • Abaissez la lame de bulldozer lorsque vous creusez.
  • Gardez le godet aussi bas que possible lorsque vous conduisez en montée.
  • Tournez lentement sur les pentes (ralentissez un peu pour le faire).
  • Ne placez pas la pelle près des bords des fossés, car la terre peut céder sous le poids de la pelle.
  • Ne traversez jamais une pente horizontalement ou en biais, car cela pourrait faire basculer la machine.
  • Évitez de travailler sur l’excavatrice lorsqu’elle se trouve sur une pente, car cela pourrait la déséquilibrer et la renverser.

05. Ne changez pas de cap sur des pentes raides ou la pelle pourrait basculer.

06. Lors du remorquage de la pelle ou de la traction d’une charge, la charge doit être inférieure à la force du câble de remorquage attaché à la pelle.

07. L’œillet de remorquage ne doit pas être utilisé pour attacher ou soulever la pelle.

08. Lorsque la pelle est garée sur une pente, assurez-vous de poser le godet au sol et de placer tous les leviers de commande en position neutre. Tenez les autres personnes éloignées de la zone de travail de la pelle. Assurez-vous de verrouiller la pédale de pivotement de la flèche lorsque la fonction de rotation de la flèche n’est pas utilisée.

FIN

Garez la pelle sur une surface ferme, plane et de niveau. Si cela n’est pas possible, garez-vous de l’autre côté de la piste.

  • Abaissez les accessoires et la lame de bulldozer au sol.
  • Arrêtez le moteur.
  • Relâcher la pression dans le système hydraulique.
  • Verrouillez tous les leviers de commande.
  • Retirez la clé.
  • Verrouillez la porte de la cabine.
INFORMATIONS IMPORTANTES SUR LE FONCTIONNEMENT DE L’EXCAVATRICE

Dans tous les cas, évitez les opérations suivantes:

  • Une excavation utilisant l’impact gravitationnel de la pelle.
  • Compactage de gravier ou de sol à l’aide du godet pour le compactage
  • Une excavation utilisant la puissance de déplacement de la pelle.

N’essayez pas de faire tomber ou de secouer la saleté adhérant au godet:cela pourrait endommager la pelle. La saleté adhérente peut être secouée lorsque le godet est vidé en le déplaçant à pleine course du vérin. Si cela ne suffit pas, déplacez le manche aussi loin que possible et actionnez le godet d’avant en arrière.

Ne heurtez pas la lame de bulldozer avec le vérin de flèche: assurez-vous que le vérin de flèche ne heurte pas la lame de bulldozer lorsque vous creusez profondément. Si nécessaire, faites-le pivoter de sorte que la lame du bulldozer soit à l’arrière du bulldozer.

Essayez d’éviter autant que possible les collisions: lorsque vous déplacez la pelle hydraulique, veillez à ce que le bulldozer n’entre pas en collision avec des obstacles tels que des rochers, etc. De telles collisions raccourcissent considérablement la durée de vie du bulldozer et du cylindre.

Soutenez correctement la machine: lorsque vous soutenez la machine avec le bulldozer, abaissez le bulldozer pour engager toute la largeur au sol. Si le niveau d’eau ou de boue atteint plus haut que les chenilles, le roulement rotatif, le moteur rotatif et la couronne peuvent être exposés à la boue, à l’eau et à d’autres corps étrangers.

La pelle doit être correctement lavée sous pression après chaque utilisation:en particulier la zone des pièces du train de roulement, cette procédure peut vous faire économiser beaucoup d’argent car elle évite de futures pannes, si l’opération a été effectuée sur un terrain graisseux, il est recommandé d’utiliser un certain type de détergent. Nettoyez soigneusement la zone autour du roulement à rotule, de l’engrenage du moteur rotatif et de la couronne pour éliminer les corps étrangers.

Révision du manuel: Il est recommandé de consulter le manuel du fabricant pour obtenir des informations sur les procédures de lubrification des roulements rotatifs, des engrenages moteurs rotatifs et des couronnes.

Remettez le couvercle de protection en place.

Évitez de surcharger avec les cylindres complètement étendus, car cela entraînerait une panne rapide de la machine.
Relâcher la pression hydraulique résiduelle immédiatement après l’arrêt du moteur.

You May Also Like…

You May Need …

Aucun résultat

La page demandée est introuvable. Essayez d'affiner votre recherche ou utilisez le panneau de navigation ci-dessus pour localiser l'article.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.